Et maintenant, un petit instant de littérature, avec le recueil de contes « Contes du jour et de la nuit » écrit en 1885 par Guy de Maupassant.

    Petits moments de joie, petits moments de tristesse, drames et tragédies des gens ordinaires,  amour et haine, vie et mort, ce recueil nous plonge dans de nombreux faits divers inconnus, des moments remarquables de grands inconnus.
    Le recueil contient les nouvelles « Le Crime au Père Boniface », « Rose », « Le Père », « L'Aveu », « La Parure », « Le Bonheur », « Un lâche », « L'Ivrogne », « Une vendetta », « Coco », « La Main », « Le Gueux », « Un parricide », « Le Petit », « La Roche aux guillemots », « Tombouctou », « Histoire vraie », « Adieu », « Souvenir » et « La Confession ».

     Toujours avec grand réalisme, parfois avec une pointe d'humour noir et acide, Maupassant nous guide dans de nombreux faits divers, variés dans leur nature, dans leurs protagonistes, dans les lieux, montrant un talent pour décrire ces différentes situations. Parfois prévisible, mais pas toujours, le conteur sait doser ses mots et ses contes, jamais trop longs ou trop courts, amenant le fin mot de chaque histoire avec subtilité. On déguste par petite dose un recueil qui n'est certes pas une pièce maîtresse, mais reste malgré tout un moment de détente agréable, quoique parfois triste et mélancolique.