Le monde à travers tout s'agrandit.
Je vis dans cela,
Avec toi.

Le monde est un train déjà parti.
Je cours à grands pas,
Avec toi.

Le monde est un fou que rien ne lie.
Il me menaça,
Avec toi.

Le monde à petit feu s'ensevelit :
Je serai là,
Ainsi que toi.

Et nous ne sommes pas les seuls
A chercher l'avenir,
Et nous le célébrons déjà.

Mais nous ne sommes pas les seuls
Dans la lutte à venir,
Et nous dépérissons déjà.

Après tout nouvel éloge,
On chute et tombe,
Et une nouvelle horloge
S'élève ras.

Après tout nouvel éloge,
On chute et tombe,
Et une nouvelle horloge
S'achève bas.

Regarde tous nos espoirs s'enfuir.
Et je n'y peux rien,
Comme toi.

Regarde la peine se nourrir.
Je veux un câlin,
Comme toi.

Regarde toute la vie mourir.
Je suis juste humain,
Comme toi.

Entend-tu cette foule s'agrandir ?
Je serai l'Un,
Ainsi que toi.

Mais nous ne sommes pas les seuls
A chercher l'avenir,
Et nous dépérissons.

Et nous ne sommes pas les seuls
A dépérir,
Et nous le célébrons.

Après tout nouvel éloge,
On chute et tombe,
Et une nouvelle horloge
S'élève ras.

Après tout nouvel éloge,
On chute et tombe,
Et une nouvelle horloge
S'achève bas.