Sept milliards se disent : "pourquoi moi ?"