Sur tout le net, ces nano-robots
Firent la risée des complots.
Un contrôle mental avec leurs gros sabots :
Pourquoi sévir ? Chacun va au boulot.

On ne peut pas me modifier !
J'ai toujours vécu pour la lutte !
C'est juste un espoir, peut-on vraiment s'y fier ?
Je crains de percevoir ma chute...

Oh ! Non ! Non...

C'est déjà commencé,
Le métal, l'électron, m'envahissent.
On me vole l'esprit, mes sentiments, mes pensées,
Je rêve un peu que j'en périsse...

Ages des Renaissances,
Comment y échapper ?
Le Règne Infini commence,
Toute révolte sapée.

C'est dans ma tête !...

Je lâcherai pas mon existence !
Je suis jeune et j'étais décidé.
Mais face à la science, ai-je une seule chance ?
Pourtant toute une vie m'attendait...

N'en ont-ils jamais assez ?
Ils ont tout et ils en veulent encore.
On me vole l'esprit, mes sentiments, mes pensées,
Je crois prier Dieu en renfort...

Ages des Renaissances,
Comment y échapper ?
Le Règne Infini commence,
Toute révolte sapée.

C'est dans ma tête !

“Tu perds la tête.”

Dans ma tête...

La Renaissance est arrivée,
Me voici un tout autre humain.
Je vois le but, ma raison avivée,
Brille à nouveau les lendemains.

Mes yeux ouverts, prêt pour l'avenir :
Le Seigneur me montre un chemin !
Je voudrais courir pour le parcourir,
Face à Lui je joindrai les mains.

Ca ne va pas cesser,
On me viole, on me réifie.
On me vole l'esprit, mes sentiments, mes pensées,
C'est le plus beau jour de ma vie !

Non ! Ne faiblit pas.
Ta volonté était si forte.
Lutterai-je ainsi jusqu'à mon trépas ?
Suis-je donc vaincu par cette cohorte ?

Non ! Ne faiblit pas.
Il n'y a pas de marche arrière.
Je tente de résister à l'appât
Mais ma volonté n'est plus que poussière.

“Tu perds la tête.”

C'est dans ma tête !

“Où est ta tête ?”

Ils ont ma tête !
Rien que ma tête.