S'il faut de tout pour faire un monde, on peut alors en déduire que le monde est un toutou.